Une jungle sur la terrasse !

Cet été, j’ai vraiment envie de me sentir ailleurs juste en prenant un bain de soleil sur ma terrasse. Avec bébé papote qui arrive cet automne, pas de vacances pour Môsieur et moi cette année. Mais il en faut parfois peu pour se dépayser sans quitter son cocon !

N’étant pas née avec la main verte, et ayant très peu de connaissances sur les plantations et les aménagements du jardin, j’ai décidé de succomber à la tendance #UrbanJungle plutôt que de planter directement en pleine terre. Moins de travail, moins de mauvaises herbes, plus de contrôle et un grand espace bétonné et terne avec lequel jouer, qui dit mieux?

Mais qu’est-ce que la tendance #Urbanjungle me direz-vous? Regardez plutôt ces quelques photos d’inspiration dénichées sur Pinterest, vous comprendrez tout de suite!

Vous l’aurez compris, la « jungle urbaine » est un espace de verdure en pleine ville souvent créé sur les balcons et terrasses. Bon, ok, je vis à la campagne, mais je peux quand-même profiter de la tendance non?

Le hic, c’est que je ne dispose pas d’une serre ou d’une cave gigantesque me permettant de protéger les plantes lorsque les grands froids arrivent. Il est donc primordial de faire les bons choix, et d’organiser au mieux ce projet pour éviter les bourdes de débutants.

Tout d’abord, après m’être renseignée un peu partout sur la toile, le top est d’investir dans des plantes vivaces, qui résisteront aux températures les plus basses, et qui sont faciles à cultiver en pot. De cette manière, le problème du manque d’espace pour le stockage en hiver est réglé. Parmi la sélection de plantes vivaces disponibles sur le marché, j’ai fait une liste de celles qui m’intéressaient le plus en fonction de l’esthétique de la plante, de la floraison (pour avoir de jolies fleurs toute l’année et pas seulement au printemps), de la taille et de l’exposition (soleil, mi-ombre, ombre). Le tout est de jouer avec des couleurs et des tailles différentes, pour que l’ensemble soit hétérogène et donne cet esprit Jungle. Des fleurs, des arbustes, des plantes grimpantes, le choix est presque infini !

Puis, ce qui me plaît par dessus tout dans cette tendance, c’est de jouer avec des cache-pots complètement différents et décalés. Différence de texture, de taille, de couleur, de forme, bref, j’adore le manque d’uniformité. J’aimerais beaucoup faire de la récup’, me balader en brocante et faire quelques trouvailles pour trois fois rien, ou encore récupérer un pot ou l’autre chez ma grand-mère.

L’aménagement de l’espace est aussi une vraie partie de plaisir! Placer les plantes en pots directement au sol, sur des tables, des bancs, dans des bacs sur les appuis de fenêtres ou encore les faire grimper le long de croisillons de bois ou sur les gouttières, autant de possibilités pour amener la nature sur notre terrasse !

Et pourquoi pas aménager un petit espace potager et herbes aromatiques pour le printemps/été ?

Vous l’aurez compris, les idées ne manquent pas et je suis super impatiente de me lancer dans ce projet vert ! Les conseils sont évidemment les bienvenus!

Sur ce, je vous laisse vaquer à vos occupations du dimanche en terminant par d’autres photos inspirantes, je ne m’en lasse pas 😉

Publicités

La papote attend un bébé ♡ Mes indispensables grossesse

Si si, vous avez bien lu. La papote du dimanche a l’immense joie de vous annoncer l’arrivée prochaine de bébé papote numéro 1 (danse de la joie – youpiiii youplaaaaa boum) !

pieds bébé

Image libre de droits – Pixabay

Vous comprendrez donc ces looooongs mois d’absence sur le blog, passés à pleurer de joie (enfin pas toujours), à dépasser les angoisses du premier trimestre, à comprendre les changements corporels et psychiques qui s’opèrent sans rien pouvoir contrôler, à rêver des moments intenses qui ne tarderont pas à se produire (première échographie, premiers battements de cœur, premiers coups de pied). Bref, la grossesse, c’est un moment privilégié dans la vie d’une femme, et j’en profite avec Môsieur au maximum !

Cela étant dit, attendre un bébé n’est pas toujours une partie de plaisir. Passés les premiers instants d’excitation extrême après le test pipi (hum), les premiers inconforts ne tardent pas à apparaître. Je lisais un peu partout que le premier trimestre de la grossesse était un cap difficile à passer, et je suis on ne peut plus d’accord avec cette affirmation. Je fais pourtant partie des heureuses élues qui ne se sont pas transformées en VOMITO, mais malgré tout, les autres symptômes étaient assez costauds pour compenser les épisodes de la tête penchée au-dessus de la cuvette. Nausées du matin au soir, perte d’appétit, odeurs fortes à bannir, fatigue extrême, sautes d’humeur (c’est Môsieur qui était content), angoisses liées à la peur de la fausse couche, petits épisodes dépressifs incompréhensibles (mais pourquoiiii je pleure?), l’obligation de me séparer de mon jean fétiche face au ventre qui se montre dès les premières semaines, et j’en passe.

Pour faire face à ces petites choses pas toujours très agréables, certains produits sont vite devenus indispensables à ma survie au quotidien. Aux futures mamans papoteuses (ou à celles qui comptent franchir le cap dans un futur proche), prenez bien note de ce qui suit!

L’huile anti-vergetures 

L’achat de l’huile anti-vergetures a été l’un de mes premiers réflexes. Même si la majorité des spécialistes s’accorde sur la prédisposition génétique et le peu d’efficacité de la plupart de ces crèmes présentes sur le marché, je ne pouvais pas prendre le risque de me dire « On verra ». Autant essayer de limiter la casse! Evidemment, une bonne crème anti-vergetures ne suffit pas. Il faut surtout bien penser à s’hydrater de l’intérieur (boire-boire-boire) et surtout, à surveiller son alimentation pour qu’elle soit aussi variée et équilibrée que possible et éviter de prendre 25 kilos sur les 9 mois (facile à dire, je sais.). Plus on prend de poids sur une durée limitée, plus la peau s’étire rapidement et plus grand sera le risque d’apparition de ces petites stries malveillantes.

weleda-imoplarge

Image libre de droits – Pixabay

Pour ma part,  j’ai d’abord opté pour l’huile de massage vergetures de Weleda, à base d’huile d’amande douce, de jojoba bio et de germes de blé (environ 18€). Je n’ai utilisé qu’un seul flacon et je l’ai rapidement remplacé après l’avoir terminée, principalement à cause de son odeur beaucoup trop forte. Rien que l’ouverture du flacon me donnait la nausée… Pas terrible au premier trimestre n’est-ce pas? Du coup, je me suis plutôt dirigée vers l’Huile de soin de Eucerin à l’huile de graines de tournesol et de jojoba, dont j’ai entendu de nombreuses bonnes critiques et qui a le mérite d’avoir une odeur très discrète (environ 14€). Le moment massage est d’autant plus agréable!

63189-EUCERIN-INT-Sensitive-Skin-product-header-Caring_Oil_fr

Photo : Eucerin

J’ai commencé à appliquer de l’huile matin et soir dès que j’ai appris que j’étais enceinte. Maintenant que je suis entrée dans mon deuxième trimestre, je rajoute une troisième session de massage dans l’après-midi quand j’en ai l’occasion.

Le coussin d’allaitement

C’est le sauveur de mes nuits. Mon sommeil a toujours été de très bonne qualité, mais depuis les débuts de ma grossesse, j’ai ressenti un inconfort au niveau du ventre et du dos la nuit. Quelle que soit la position, je ne parvenais pas à me sentir à l’aise et mon dos me faisait déjà souffrir pendant la journée. Certes, un coussin d’allaitement reste un investissement (comptez entre 40 et 80€ selon la marque et la taille), mais non seulement il vous permettra de dormir plus confortablement, en plus il sera très utile pour les sessions d’allaitement avec bébé et pour le caler dans son lit lorsqu’il est encore tout petit et qu’il a besoin de se sentir entouré. Un achat 3 en 1 !

Technical-product-image-doomoo-buddy2-600x357

Photo : Doomoo

Le jean de grossesse

Je fais partie de celles dont le corps s’est transformé très rapidement. Non seulement j’ai pris du ventre dès la 6ème semaine d’aménorrhée, mais j’ai également pris… des hanches. C’est là que les problèmes vestimentaires commencent. Je ne pouvais plus mettre aucun de mes jeans et les bas collants étaient si inconfortables que je ne pouvais pas me résoudre à les porter pendant toute une journée de travail. Pas le choix donc que d’investir dès le départ dans un bon jean de maternité. Je me suis naturellement tournée vers H&M et sa collection future maman, trendy, confortable et (surtout) abordable en terme de prix (environ 40€, varie selon les modèles). Un bon jean, ça reste un basique indispensable à avoir dans sa garde-robe de maternité, quelle que soit la saison!

Les livres 

Si vous êtes amoureuse des livres, de nature curieuse et/ou angoissée, avoir quelques idées de lectures spéciales grossesse peut être indispensable pour répondre aux nombreuses questions qui nous taraudent et qu’on ose pas toujours poser à son médecin. Pour ma part, trois livres occupent actuellement ma table de chevet.

  • Le cahier grossesse des paresseuses

Il s’agit du livre le plus cute, le plus drôle de ma sélection et le plus abordable de ma sélection (environ 8€ sur amazon). Semaine après semaine, il permet de préparer l’arrivée de bébé et de prendre note des questions à poser lors de la visite chez le médecin ou de souvenirs. La couverture est juste sublimissime (je suis une grande fan des illustrations de Soledad Bravi) et le contenu très recherché. Un vrai favori!

  • J’attends un enfant – Laurence Pernoud (édition 2016)

Ce livre est recommandé sur tous les forums, blogs et chaîne Youtube dédiée à la grossesse et à la maternité. Il est archi complet et aborde tous les thèmes importants de la grossesse (alimentation, développement du foetus, examens médicaux, préparation à l’accouchement, grossesses à risque, etc.). C’est sans aucun doute le livre à vous procurer si vous êtes très angoissée face à l’inconnu (environ 30€ sur amazon). Il est accompagné de magnifiques photographies et la qualité du papier est juste top ! De plus, il est mis à jour et réédité chaque année.

  • Le livre de bord de la future maman – Marie-Claude Delahaye 

Ce petit livre regorge d’informations très précises de semaine en semaine sur l’évolution de la grossesse, depuis la conception jusque la naissance (environ 14€ sur amazon). Il regorge de conseils pratiques sur l’alimentation, l’accouchement, les sports à pratiquer, etc. C’est un incontournable depuis près de 20 ans!

téléchargement51JOLwml4CL._SX374_BO1,204,203,200_9782501111874-001-X

Et voilà chères lectrices, en espérant que cet article pourra vous apporter quelques pistes pour un confort optimal durant cette période magique, certes, mais bouleversante sur bien des niveaux également!

Recette : granola maison

Ce dimanche, je voulais vous partager l’une des meilleures découvertes que j’ai pu faire en terme de recette healthy : le muesli maison. Je suis une fan inconditionnelle du granola bien croustillant avec des fruits secs grillés, mais ceux que l’on peut trouver en commerce sont généralement bourrés d’ingrédients néfastes pour notre santé : sucre blanc, additifs, exhausteurs de goût, conservateurs. Quand vous verrez à quel point il est facile de le faire soi-même en quelques minutes à la maison, vous ne pourrez plus vous en passer !

Là encore, c’est sur le blog de eatcleanfit2a que j’ai découvert cette chouette recette. Souvenez-vous, c’est déjà sur ce blog-là que j’avais trouvé la recette de muffins choco-banane dont je vous parlais ici. Ce site est une belle mine d’or pour celles et ceux à la recherche d’alternatives saines pour l’alimentation.

DSC_0352

Photo : La papote du dimanche 2016

Pour réaliser l’équivalent d’un bocal de granola (assez pour la semaine!), vous aurez besoin de :

  • 100g de flocons d’avoine
  • 15g de pépites de chocolat noir
  • 40g d’huile de coco
  • 40g de sirop d’agave
  • 25g de noix de coco râpée
  • 50g de mélange de noix
  • 1 bocal
DSC_0354

Photo : La papote du dimanche 2016

Commencez par hacher grossièrement le mélange de noix, à l’aide d’un gros couteau. La recette originale conseille de les mixer, mais personnellement, j’aime avoir des morceaux de noix grillées dans le granola, je trouve que cela apporte un croquant complètement irrésistible.

DSC_0357

Photo : La papote du dimanche 2016

Puis, chauffez quelques secondes l’huile de coco au four à micro-ondes. Si vous ne le savez pas encore, l’huile de coco présente la particularité d’être solide à température ambiante. Afin de pouvoir mélanger tous les ingrédients de manière homogène à l’étape suivante, il vaut donc mieux qu’elle soit liquide.

DSC_0358

Photo : La papote du dimanche 2016

Il suffit ensuite de mélanger la totalité des ingrédients ensemble afin d’obtenir une pâte plus ou moins homogène.

DSC_0362

Photo : La papote du dimanche 2016

Étalez la pâte sur une plaque recouverte de papier sulfurisé (pas bien, je n’avais plus que du papier alu sous la main…), sur environ 5mm d’épaisseur. Enfournez au four à 180° pendant environ 20 minutes, en surveillant bien la cuisson. Le granola est prêt quand il devient doré. Laissez enfin refroidir la préparation, avant de l’émietter dans le bocal.

DSC_0363

Photo : La papote du dimanche 2016

DSC_0372

Photo : La papote du dimanche 2016

Vous voilà paré pour une semaine de petit-déj’ sains et gourmands! A manger sans modération, et sans remords 😉

 

 

La papote livresque : chroniques littéraires

Une deuxième papote ? Oui oui ! Mais cette fois-ci, uniquement consacré à mon amour pour la lecture. Vous avez bien lu, je lance un deuxième blog, La papote livresque !

Photo : La papote livresque

Photo : La papote livresque

Pourquoi créer un nouveau blog si je peux parler de mes passions librement sur celui-ci, me direz-vous? Tout simplement parce que je voulais un espace entièrement dédié à cette passion qui ne m’a jamais quittée qu’est la lecture. Depuis que je sais lire, je ne me suis jamais arrêtée de dévorer des histoires par millier. Quand mes compagnons de classe soufflaient d’ennui à l’idée de lire cinq livres imposés pour l’année scolaire, moi je sautillais d’impatience à l’idée de découvrir de nouvelles histoires, de nouveaux personnages, de nouveaux horizons. La lecture a toujours été un pur moment de plaisir, à chaque moment de l’année : au bord de la piscine en vacances, contre le radiateur en hiver ou encore sous le plaid en automne.

Sur ce blog, vous trouverez principalement des chroniques littéraires de romans, de BDs, de comics, de mangas ou encore d’albums jeunesse, puisque je suis un véritable caméléon de la lecture : tout y passe ! Vous trouverez également ma participation à certains challenges lancés sur la blogosphère livresque, ou des articles spécifiques liés à mes derniers achats lecture, etc. La meilleure façon de voir ce qu’il en est, c’est évidemment d’aller y jeter un coup d’oeil !

J’invite donc tous mes papoteurs du dimanche désireux de partager autour de cette passion commune à :

liker ma page facebook ici

me suivre sur Instagram ici

me suivre sur livraddict ici

“Un lecteur vit un milliers de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n’en vit qu’une. George R.R. Martin

Sur ce, je vous dis à la semaine prochaine !

Ces magazines qui font du bien!

Ceux qui me connaissent savent que je suis complètement dingue de lecture. Tout y passe : romans, BD, comics, mangas et bien sûr, les magazines. Pendant très longtemps, j’ai été une fan inconditionnelle des magazines féminins : Cosmo, Glamour, ELLE, etc. Il m’arrive encore d’en feuilleter les pages, mais je n’en achète que très rarement. Puis, après avoir emménagé avec Môsieur, je me suis plutôt tournée vers les magazines de décoration. Là aussi, je me suis très vite lassée des intérieurs grandioses de designers et de l’aspect commercial de ces magazines, dont la moitié des pages ne sont en réalité que des publicités.

Mais cela fait quelques mois maintenant que j’ai découvert deux petites merveilles en la matière, que je ne me lasse pas de relire, et relire, et relire, jusqu’à ce que les prochains numéros sortent en librairie. Ce sont des magazines portés sur le développement personnel, le bien-être, la créativité, la pensée positive. TOP !

Le premier est le magazine Happinez, un magazine mindstyle bimestriel (un numéro tous les deux mois, 5,90€ pour les papoteurs belges). Chaque numéro porte sur un thème général (intuition, ressentir, etc.), et est par conséquent extrêmement riche en articles sur ces différents sujets de développement personnel. Il offre aussi quelques pages dédiées au shopping équitable avec des produits un peu originaux, à la cuisine, et à différentes sources d’inspiration pour trouver une harmonie intérieure. Le graphisme général et les illustrations sont très belles, les polices d’écriture sont très agréables et je ressors toujours plus zen et enrichie de ma lecture. Contrairement aux autres magazines aux allures plus commerciales, celui-ci ne déborde pas de publicités en tout genre. Un vrai contenu, une vraie lecture de qualité, un magazine de nouveau genre!

hap12-couv

Photo : Happinez

Mais pour moi, le top du top du top, c’est le Flow Magazine. Regardez-moi la beauté de cette couverture ! Un vrai trésor. Là aussi, il s’agit d’un bimestriel (6,95€), porté sur le développement personnel, l’esprit libre, les petits plaisirs, le slow living, la créativité. Ce magazine est une véritable mine d’or pour les amoureux du papier. Chaque numéro comporte un voire deux cadeaux (étiquettes, livret de coloriage, affiche, cartes postales, etc.), les illustrations sont à tomber, les sujets abordés sont toujours intéressants et diversifiés. Pas de commercial, pas d’idées imposées, pas de chichi superflu, bref, un carton plein pour moi. Ma rubrique préférée? Celle qui nous permet de découvrir une librairie française complètement hors du temps, dans chaque numéro. C’est la première chose que je lis dès que je l’achète !

Ces deux magazines sont vraiment très inspirants, très enrichissants et assez complets. Ils sont un peu plus chers que moyenne mais franchement, ça vaut l’investissement ! Bonne lecture !

Mes favoris Cocooning en automne

C’est le moment que je préfère dans l’année. L’été commence doucement à s’éteindre pour laisser place aux couleurs automnales. Je l’ai toujours dit, l’automne est ma saison préférée. Certes, j’aime prendre un bain de soleil de temps en temps, mais il n’y a rien de plus réconfortant pour moi que de rentrer chez moi, bien au chaud, après une journée passée sous la pluie et la grisaille.

Puisqu’il n’y a pas grand monde dans mon entourage qui comprend mon addiction automnale (Quoi? C’est ta saison préférée? Non mais tu déconnes?), j’ai pensé que cet article pourrait mettre en valeur les points forts de ce moment de l’année. Comme chaque saison, l’automne apporte son lot de choses indispensables à avoir ou à faire. Le mot d’ordre? COCOONING! Voici donc pour vous mes favoris cocooning automnaux !

♥ Mon plaid tricoté IKEA

Photo : La papote du dimanche © 2015

Le plaid, c’est mon meilleur ami. La définition du cocooning par excellence. S’enrouler dans un plaid quand la température extérieure commence à décliner, rien de tel pour le moral ! Celui-ci vient de chez IKEA, et j’ai tout de suite craqué sur son aspect Home Made (évidemment, qui dit IKEA ne dit surtout pas Home Made). Le petit plus? Sa taille est parfaite pour se glisser à deux dessous!

♥ Des livres, des livres et encore des livres

Aaaaah! Les bouquins… Une grande histoire d’amour, quelle que soit la saison. Mais en automne, je peux en dévorer une dizaine sur un mois de temps. Si si ! Je privilégie particulièrement les livres Fantasy ou les thriller, Halloween oblige. Je suis incapable de regarder un film d’horreur, mais aucun souci pour un bon livre qui donne des frissons dans le dos. La lecture sous le plaid, évidemment.

Photo : La papote du dimanche © 2015

Photo : La papote du dimanche © 2015

♥ Ecouter la pluie 

Si vous êtres stressé après une journée de boulot, si le déluge extérieur vous file le cafard et que vous maudissez ce temps de m****, posez-vous dans votre canapé (sous un plaid ^^), éteignez toute source sonore et écoutez la pluie déferler sur votre toit et taper dans vos carreaux. Relaxation garantie!

♥ Les tasses à thé Blooming Ville 

Photo : La papote du dimanche © 2015

Photo : La papote du dimanche © 2015

Je vous avais parlé de la marque Blooming Ville dans cet article-ci, et c’est toujours ma marque préférée en matière de décoration. J’ai complètement craqué sur ces petites tasses à thé quand je les ai vues en magasin. J’aime mon thé bien concentré, du coup je me le sers toujours dans une petite tasse pour plus de goût! Avec un thé bien chaud dans une tasse aussi mignonne, la soirée s’annonce toujours bien!

♥ La crème pour les mains Many Many Mani Essie Spa

Cette crème est parfaite quand le temps commence à changer et que les mains tiraillent à cause du froid. Je vous en avais aussi parlé ici, dans mes favoris beauté. Je l’utilise tout au long de la journée, elle ne sèche pas trop vite, ce qui me laisse le temps de bien masser les mains et d’insister sur les cuticules. Elle hydrate super bien et laisse la peau toute douce, avec une odeur très discrète. Parfait pour avoir de belles mains, même en automne!

Photo : La papote du dimanche © 2015

Photo : La papote du dimanche © 2015

♥ Les vernis sombres

Photo : La papote du dimanche © 2015

Photo : La papote du dimanche © 2015

C’est le moment de mettre au placard les vernis colorblock et de s’amuser avec les tonalités sombres de l’automne. De belles mains manucurées avec un ton chic, c’est toujours très classe ! Les vernis préférés de ma collection automnale sont le Russian Navy de OPI (le vernis que je portais le soir de mes fiançailles!), le Size Matters de Essie (édition limitée d’il y a un an ou deux) et le Sugar mat (le numéro s’est effacé…) de KiKo, effet sable.

♥ Les chaussettes en Pilou !

Pour passer une soirée bien confortable, rien de tel que de chausser ces petites merveilles toutes douces ! Vous en trouvez un peu partout, de toutes les tailles, de toutes les couleurs, et c’est juste trop agréable de traîner le soir dans ces chaussettes!

Photo : La papote du dimanche © 2015

Photo : La papote du dimanche © 2015

♥ Les séries

C’est le meilleur moment pour se mettre sous la couette devant une série. Pour le moment, je suis à fond dans la série Reign, un peu plus sombre par rapport à ce que j’ai l’habitude de regarder. Mais si vous êtes passionnés d’histoire, comme moi, cette série est faite pour vous!

Photo : Braindamaged

Photo : Braindamaged

Résumé : 1557. Après avoir passé plusieurs années dans un couvent sur le Mont St Michel, Marie Stuart, 15 ans, Reine d’Ecosse depuis la mort de son père alors qu’elle n’avait que six jours, fait son entrée à la Cour de France où son futur mari, le Prince François, l’attend. Accompagnée de ses meilleures amies, Kenna, Greer, Aillie et Lola, qui sont aussi ses sujets, elle est bien décidée à embrasser sa destinée. Cependant, elle découvre que sa vie est constamment en danger : on essaie d’abord de l’empoisonner, puis de la violer. Des forces obscures et mystérieuses semblent même l’entourer…

Prenez du temps pour vous en automne et faites comme moi : un bouquin sous le plaid, en écoutant la pluie marteler les vitres, avec des chaussettes en pilou aux pieds et un bon thé fumant dans votre tasse préférée ! Elle est pas belle la vie en automne?

« Aux 3 coups », le café théâtre branché

Un café-théâtre près de chez nous, si c’est pas top!

Chers papoteurs, laissez-moi vous dire que lorsque vous aurez franchi les portes de ce bâtiment, vous me remercierez (premièrement), vous y retournerez (deuxièmement) et vous ramènerez frères, sœurs, tantes, cousins germains et j’en passe (troisièmement).

La papote du dimanche vous propose donc cette semaine de découvrir cet endroit hors du commun à travers l’interview de Fred, initiateur du projet.

Photo : Aux 3 coups

Photo : Aux 3 coups

Dans un premier temps, pouvez-vous vous présenter, vous et votre équipe, en quelques mots ?

Nous sommes une bande de joyeux farfelus… Il y a moi, Frédéric, à l’initiative du projet, comédien et metteur en scène ; Geneviève aux fourneaux qui mitonne de bons petits plats et costumière ; Marie-Françoise comédienne, metteuse en scène et comptable ; Emmanuelle, comédienne, scénographe, photographe et infographiste. Et, bien sûr, tous ceux qui gravitent autour de la cellule : comédiens, serveurs d’un soir, metteurs en scène,…

Pouvez-vous expliquer aux papoteurs le concept de votre établissement « Aux 3 coups » ?

Aux 3 Coups, c’est un café-théâtre où l’on vous propose, entre fin septembre et début juin, de venir voir cinq spectacles tout en appréciant un repas et un bon verre.

Chaque spectacle est joué neuf fois durant trois week-ends, les vendredis et samedis à 20h30 et les dimanches à 16 heures.

Photo : Aux 3 coups

Photo : Aux 3 coups

Le bâtiment est vraiment magnifique, quelle est son histoire ?

La Bouteillerie appartient à la famille Patiny depuis plusieurs générations. Jusque dans les années 60, ce lieu était une brasserie mais avant ça, c’était un relais postal.

Début des années 2000, monsieur Patiny a eu envie d’investir ce lieu pour en faire un espace culturel. Lui est musicien, alors les choses ont commencé avec les répétitions de son groupe Jazz Song Five, ensuite, l’asbl Big Brol a proposé des séances de ciné club et d’autres activités et puis, Aux 3 Coups est arrivé…

Photo : Aux 3 coups

Photo : Aux 3 coups

Comment vous est venue l’idée de mettre sur pied ce café-théâtre ?

J’avais initié un projet similaire dans une autre ville, il y a plusieurs années. L’envie de créer un espace de rencontre autour du théâtre dans la région a toujours existé chez moi. Alors en 2012, je suis allé voir Marie-Françoise Favay. Avec Melissa Milioto et Geneviève Petit, ils ont monté un premier spectacle, qui a eu beaucoup de succès. Aux 3 Coups était né.

Concrètement, que doit faire un papoteur pour se rendre à l’une de vos pièces de théâtre ?

Il faut réserver ! La salle n’est pas très grande et, par conséquent, vite remplie ! C’est tout le charme de ce café-théâtre. Alors, vous pouvez nous suivre sur https://aux3coups.wordpress.com, sur Facebook, nous envoyer un mail à auxtroiscoups@gmail.com ou nous appeler au 0485 / 99 15 30.

Quels sont vos projets pour l’avenir ?

Continuer à offrir des spectacles variés et de qualité pour le plaisir de notre public et poursuivre notre investissement pour que le Théâtre Aux 3 Coups devienne un incontournable.

Aux 3 Coups n’a pas fini de vous surprendre !

L’avis de La papote du dimanche : J’ai eu l’occasion de me rendre à l’une de leur pièce de théâtre lors de la saison précédente. Je suis tout de suite tombée sous le charme de cette vieille bouteillerie complètement cachée et de l’ambiance cosy et chaleureuse de l’endroit. Le personnel est sympathique, les quelques repas proposés sont dignes des petits plats façon grand-mère, le service est impeccable, l’étroitesse de la salle rend les échanges avec les autres personnes faciles et agréables. L’aspect théâtre est fantastique, avec des acteurs qualifiés et une scène proche de nous qui rend le moment unique. Pour moi, le café-théâtre « Aux 3 coups » est une excellente façon de renouer avec une vie culturelle bien souvent trop pauvre à l’heure actuelle. Un bon moment à passer entre amis, en famille, ou même en tête à tête avec soi-même.

N’hésitez surtout pas à découvrir l’endroit, ça vaut le détour !

Café-théâtre « Aux 3 coups »

Réservation par téléphone au 0485 / 99 15 30 ou par mail sur auxtroiscoups@gmail.com

Adresse : La bouteillerie, boulevard du Nord (en face du n°64) à 6140 Fontaine-L’Evêque